Les roues à eau Syriennes (Ville de Hama, XIIIe siècle)

Les roues à eau Syriennes (Ville de Hama, XIIIe siècle)

Des roues à eaux médiévales syriennes étaient utilisées afin d'approvisionner en eau les endroits éloignés.

Histoire

Mots clés

syrien, Hama, roue à eau, levée de l'eau, distribution des eaux, Orontes, barrage, écluse, aile, canal, rivière

Extras similaires

Scènes

Roues à eau

  • aqueduc - Ils étaient des constructions en pierre en faible pente, supportés par des arches à plusieurs niveaux. L'angle précisément calculé de la pente garantissait l'approvisionnement en eau sur de grandes distances.
  • roue à eau - Elles servaient à lever l'eau depuis la rivière vers les canaux des aqueducs.

Coulée d'eau dirigée

  • barrage - Le niveau de l'eau était contrôlé par eux qui étaient sur la rivière.
  • écluse - Elles contrôlaient la quantité d'eau qui atteignait les roues.
  • essieu
  • canal - Ils servaient à diriger l'eau vers les roues.
  • rivière - Les célèbres roues à eaux arabes se trouvaient sur l'Oronte à Hama.

Levée d'eau

  • aube - Quand l'eau de la rivière les touchait, elle faisait tourner la roue montée sur un essieu horizontal.
  • seaux - Lorsque la roue tournait, l'eau coulait dans eux, attachés aux aubes. Ils étaient conçus de telle sorte que l'eau ne puisse pas s'en échapper lorsqu'ils se déplaçaient verticalement, l'eau s'en écoulait seulement lorsque l'objet atteignait le point le plus haut de la roue, et ce via le trou vers les canaux de l'aqueduc.
  • canal
  • aqueduc

Animation

Narration

La science islamique médiévale a enrichi la culture universelle grâce à de nombreux travaux ingénieux. Le développement et les innovations technologiques sont encore aujourd'hui considérés avec respect. Ces inventions incluent les roues à eau en bois syriennes connues sous le nom de Norias, qui servaient à déplacer l'eau des rivières vers les réservoirs ou les canaux des aqueducs. Les roues à eaux les plus magnifiques sont les Norias de Hama, utilisées sur la rivière Oronte.

Le niveau de l'eau était contrôlé par des barrages qui étaient placées sur la rivière. Les écluses servaient à diriger l'eau dans des canaux artificiels. C'est ainsi que la quantité d'eau qui atteignait les roues était contrôlée.

Il y avait des seaux de bois attachés à la circonférence de la roue. Quand l'eau de la rivière atteignait les aubes, son énergie cinétique faisait tourner la roue montée sur un essieu horizontal. Quand la roue tournait, l'eau coulait dans les seaux en bois qui étaient dans l'eau. Les seaux étaient conçus de façon à ce que l'eau ne puisse pas s'écouler en dehors quand elle était déplacée verticalement, mais seulement quand le seau atteignait le sommet de la roue. L'eau s'écoulait via le trou vers les canaux de l'aqueduc.

Les aqueducs étaient supportés par des arches à plusieurs niveaux. Leur pente était spécialement calculée afin de garantir l'approvisionnement en eau sur de longues distances. Les étendues désertiques arides avaient par conséquent un approvisionnement en eau potable, qui permettait aussi l'irrigation.

Extras similaires

La pompe à eau arabe médiévale (Al-Jazari, XIIIe siècle)

La pompe à eau ingénieuse conçue par Al-Jazari est un bel exemple de la créativité des ingénieurs arabes du Moyen Âge.

Aqueducs et routes de la Rome antique

Les réseaux routiers et aqueducs qui couvraient l'empire sont des bonnes mesures du niveau de développement da la civilisation romaine.

Fonctionnement des écluses

Les écluses permettent à des cours d'eau possédant de grands dénivelés d'être sûrs pour la navigation.

L'agriculture ancienne dans la vallée du Nil

L'Égypte ancienne était dénommée le « cadeau du Nil », car le fleuve joua un rôle clé dans l'ascension de la civilisation égyptienne.

La lutte des Pays-Bas contre la mer, XVIIe siècle.

Les habitants de la partie nord des Pays-Bas ont dominé la mer avec succès depuis le Moyen-Âge.

La vis d'Archimède (IIIe siècle avant J.C.)

La pompe à vis communément attribuée à Archimède rendit l'irrigation plus efficace.

Le Fort de Nizwa (Oman, XVIIème siècle)

La tour ronde du plus grand fort de la Péninsule Arabique avait un système de défense ingénieux.

Torpille arabe médiévale (Hassan Al-Rammah, XIIIe siècle)

L'inventeur arabe du Moyen Âge, Hassan Al-Rammah, a conçu la première torpille du monde.

Le calife arabe (VIIe siècle)

Les califes, considérés comme descendants du prophète Mahomet, étaient les chefs religieux les plus importants de la religion islamique.

Added to your cart.