La formation de nuages, les types de nuages

La formation de nuages, les types de nuages

Les eaux de surface forment des nuages de différentes formes en s'évaporant, et elles retombent à la surface en tant que précipitations.

Géographie

Mots clés

temps, formation de nuages, formation d eprécipitations, formes de nuages, précipitation, nuage, nuages, pluie, neige, averse, cycle de l'eau, vapeur d'eau, eau, gouttes d'eau, cristaux de glace, atmosphère, air, radiation solaire, cycle, énergie solaire, évaporation, gel, écoulement, hydrosphère, vent, pression atmosphérique, climat, nature, géographie

Extras similaires

Scènes

Formation des nuages

  • rayons du soleil
  • évaporation de surface
  • évapotranspiration
  • évaporation des océans
  • air ascendant, chaud et humide
  • air humide ascendant et en refroidissement
  • condensation
  • formation des nuages

Précipitation

  • évaporation
  • condensation
  • formation des nuages
  • précipitation
  • pluie
  • neige

Types de nuages

  • Cirrus - Ce sont des nuages consistant de minces, légers brins de cristaux de glace. Ils n'ont pas d'ombre et ne produisent pas de précipitations.
  • Cirrostratus - Ce sont des nuages très minces et de couleur argentée, composés de cristaux de glace; ils ne produisent pas de précipitations.
  • Cirrocumulus - Ce sont des taches nuageuses organisés en lignes, ils consistent de cristaux de glace et ne produisent pas de précipitation.
  • Altostratus - C'est une couche uniforme de nuages gris qui, en général, ne produisent pas de précipitations, même s’ils peuvent produire de petites quantités de pluie ou de neige.
  • Altocumulus - Ce sont des nuages caractérisés par des masses globulaires en forme de couches ou de taches, ne produisant pas de précipitations.
  • Stratocumulus - Ce sont des nuages caractérisés par des masses aplaties, en général organisés en groupes, ne produisant pas souvent de précipitations.
  • Stratus - Ce sont des nuages qui sont en fait du brouillard formé en altitude. Les stratus peuvent produire une faible bruine.
  • Cumulus - C'est un type de nuages aux bords bien définis et en forme de coupole. Ils peuvent engendrer des averses ou de la neige granuleuse.
  • Nimbostratus - C'est une couche épaisse et uniformément grise de nuages de faible altitude. Les nimbostratus apparaissent le long des fronts d'air chauds, ils produisent une pluie faible ou de la neige.
  • Cumulonimbus - Ce sont des nuages très hauts et denses, avec des parties basses irrégulières et une partie haute en forme d'enclume. Ils peuvent produire de forts orages, des fortes averses, des tempêtes ou des averses de grêle.
  • 0 m
  • 2000 m
  • 6000 m

Condensation

  • particule de suie
  • condensation
  • goute d'eau très refroidie
  • cristal de glace

Animation

  • rayons du soleil
  • évaporation de surface
  • évapotranspiration
  • évaporation des océans
  • air ascendant, chaud et humide
  • air humide ascendant et en refroidissement
  • condensation
  • formation des nuages
  • évaporation
  • condensation
  • formation des nuages
  • précipitation
  • Cirrus - Ce sont des nuages consistant de minces, légers brins de cristaux de glace. Ils n'ont pas d'ombre et ne produisent pas de précipitations.
  • Cirrostratus - Ce sont des nuages très minces et de couleur argentée, composés de cristaux de glace; ils ne produisent pas de précipitations.
  • Cirrocumulus - Ce sont des taches nuageuses organisés en lignes, ils consistent de cristaux de glace et ne produisent pas de précipitation.
  • Altostratus - C'est une couche uniforme de nuages gris qui, en général, ne produisent pas de précipitations, même s’ils peuvent produire de petites quantités de pluie ou de neige.
  • Altocumulus - Ce sont des nuages caractérisés par des masses globulaires en forme de couches ou de taches, ne produisant pas de précipitations.
  • Stratocumulus - Ce sont des nuages caractérisés par des masses aplaties, en général organisés en groupes, ne produisant pas souvent de précipitations.
  • Stratus - Ce sont des nuages qui sont en fait du brouillard formé en altitude. Les stratus peuvent produire une faible bruine.
  • Cumulus - C'est un type de nuages aux bords bien définis et en forme de coupole. Ils peuvent engendrer des averses ou de la neige granuleuse.
  • Nimbostratus - C'est une couche épaisse et uniformément grise de nuages de faible altitude. Les nimbostratus apparaissent le long des fronts d'air chauds, ils produisent une pluie faible ou de la neige.
  • Cumulonimbus - Ce sont des nuages très hauts et denses, avec des parties basses irrégulières et une partie haute en forme d'enclume. Ils peuvent produire de forts orages, des fortes averses, des tempêtes ou des averses de grêle.
  • 0 m
  • 2000 m
  • 6000 m

Narration

Quand les eaux de surface et l’humidité des plantes commencent à s’évaporer à cause des radiations solaires, la vapeur d’eau s’élève. Quand la vapeur ascendante atteint une région plus froide, elle se condense et engendre la formation de nuages.
La condensation de la vapeur d’eau commence à la surface de petites particules de poussière et de suie présentes dans l’air. Les gouttes d’eau qui résultent se refroidissent ensuite et deviennent sous-refroidies. Les gouttes d’eau sous-refroidies qui forment les nuages ne gèlent pas, même à une température inférieure à 0°C, à cause de leur très petite taille. Les nuages peuvent être composés de cristaux de glace ou de gouttelettes d’eau sous-refroidies.

Les gouttelettes condensées commencent à grossir. Quand elles atteignent une certaine taille, elles ne peuvent plus flotter dans l’air et elles retombent alors sous forme de précipitations. Quand la température est au-dessus de 0°C, il pleut ; si elle est en dessous de 0°C, il neige.

Selon leur altitude, les nuages peuvent être classifiés en 3 groupes : les nuages de haute altitude, les nuages de moyenne altitude et les nuages de basse altitude. Les deux exceptions sont les cumulonimbus et les cumulus, qui ont généralement une apparence verticale. Les nuages de haute altitude sont composés de cristaux de glace, alors que ceux de moyenne ou de basse altitude consistent de gouttelettes d’eau, ou de cristaux de glace ou de neige en hiver.

Les nuages peuvent aussi être classifiés selon leur forme : il y a des nuages stratiformes et des nuages cumuliformes. Les nuages stratiformes ont une amplitude horizontale importante mais sont relativement minces. Ils se forment généralement dans de l’air en refroidissement lent.

Les nuages cumuliformes consistent de « bosses » et peuvent avoir une grande amplitude verticale. Ils se forment généralement à cause d’un refroidissement rapide.

Les cirrus consistent de cristaux de glaces éparpillés. Ils ne voilent pas le Soleil, ils consistent de petits filaments ou fibres, formés par les vents de la haute atmosphère. Quand il fait beau temps, ils sont visibles dans le ciel durant de nombreuses heures.

Les cirrostratus forment un voile transparent et laiteux dans le ciel. Leur structure peut être fibreuse, striée ou uniforme. Ils recouvrent une grande partie du ciel mais le Soleil et la Lune peuvent briller à travers. Ils précèdent les fronts d’air et se forment grâce à des vents forts soufflant à haute altitude, ce qui les épaissit et les agrandit.

Les cirrocumulus sont des nuages fins qui apparaissent par plaques. Ils indiquent l’arrivée d’un front d’air froid. Ils consistent de morceaux de nuages ayant fusionné, qui sont généralement disposés de manière régulière.

Les altocumulus sont principalement constitués de gouttelettes d'eau, mais par temps froid, ils peuvent aussi contenir des cristaux de glace. Ils peuvent être constitués de masses globulaires ou de rouleaux en couches ou en plaques. Un altocumulus en forme de tours signale fréquemment le développement d'orages.

Les altostratus contiennent à la fois des gouttes d’eau et des cristaux de glace. Ils peuvent apparaitre de couleur grisâtre ou bleu-grise ; leur structure peut être fibreuse ou homogène. Ils recouvrent souvent une grande partie du ciel mais le Soleil et la Lune peuvent briller à travers leurs parties les plus fines, et sembler de la sorte apparaitre à travers du verre. Ils peuvent apporter de la pluie ou, en hiver, de la neige.

Les stratocumulus sont des nuages grisâtres ou blanchâtres qui contiennent toutes les formes de précipitations : des gouttelettes sous-refroidies, des gouttes de pluie et des cristaux de glace. Ce sont des nuages composés, constitués de morceaux en forme d’oreiller ou de cylindres ayant fusionné ou toujours séparés.
L’épaisseur de leur couche varie, les stratocumulus pouvant aussi former deux couches. Selon l’épaisseur, ils peuvent voiler le Soleil. Occasionnellement, ils engendrent de faibles pluies.

Les stratus sont des nuages comportant des gouttes d’eau ou des cristaux de glace en hiver. Ils sont grisâtres, uniformes et leur base est en forme d’onde. Ils peuvent engendrer une faible bruine ou de la neige granuleuse. Ils se forment généralement en hiver par le brouillard en dissipation. Ce sont des nuages bas, ils peuvent se rencontrer à une altitude de 50 à 100 m.

Les cumulus consistent principalement de gouttelettes d’eau. Ce sont généralement des nuages densément arrangés avec des bords clairement délimités. Ils peuvent être en forme de tour, de dôme ou de bloc. Ils sont clairs et blancs sur le dessus et gris sur le dessous. Ils se forment généralement en été à cause de l’évaporation.
Ils ne produisent généralement pas de précipitations, ce sont des nuages de beau temps. Ils produisent des précipitations dans le cas où ils prennent la forme d’une tour et se développent en cumulonimbus.

Les cumulonimbus sont des nuages épais et denses, avec une largeur et une hauteur amples. Ce sont des nuages verticaux en forme de tour, caractérisés par leur sommet en forme d’enclume. Leur base peut être à une altitude de 1 à 2 km, alors que leur sommet peut atteindre 14 à 15 km. Ils produisent de fortes pluies, souvent accompagnées d’éclairs. Le vent fort et la grêle sont également communs en été. Des faisceaux de pluie apparaissent souvent à la base des cumulonimbus.

Les nimbostratus sont sombres, gris, et leur apparence est homogène. Ils consistent de gouttelettes d’eau et de pluie, et en hiver de cristaux de glace ou de neige. Ils peuvent faire plusieurs kilomètres d’épaisseur, ils voilent complètement le Soleil. Ils produisent des précipitations constantes et continues.

Extras similaires

Cycle de l’eau (niveau intermédiaire)

Sur Terre, l'eau est dans un processus de changement perpétuel. Le cycle de l'eau inclut les phénomènes d'évaporation, de précipitation de fonte et de gel.

Dessalement de l’eau de mer

Le processus de dessalement produit de l'eau potable à partir d'eau de mer.

Front froid, front chaud

Les fronts froids et chauds se forment là où des masses d'air froides et chaudes se rencontrent.

L'étagement altitudinal

Dans les zones montagneuses, le climat, les propriétés du sol et la faune changent selon l'altitude.

La circulation atmosphérique

La différence de température entre les zones polaires et équatoriales causent la circulation atmosphérique, qui est affectée par un certain nombre de...

Le système des vents de mousson

Les vents de mousson apportent de fortes précipitations de la mer vers la terre ferme.

Les cyclones et anticyclones des latitudes moyennes

Les cyclones sont de vastes étendues d'air en circulation avec des pluies et des nuages se formant en leurs centres.

Les cyclones tropicaux

Les cyclones sont de vastes étendues d'air tourbillonnant à l'intérieur desquelles des nuages et des précipitations se forment.

Les eaux souterraines

Cette animation explique les phénomènes des eaux souterraines et des aquifères.

Les éclairs

Un éclair est une décharge électrostatique soudaine accompagnée par un son appelé tonnerre.

Les instruments météorologiques

Cette animation montre les instruments qui servent à examiner les phénomènes atmosphériques.

Les instruments météorologiques (niveau intermédiaire)

Cette animation montre les instruments qui servent à examiner les phénomènes atmosphériques.

Les tornades

Les tornades, à la vie courte mais à la puissance extrême, peuvent causer de graves dégâts.

Les vents locaux

Les types de vents locaux les plus importants sont les brises littorales, la brise de montagne ainsi que les vents de type foehn.

Added to your cart.