La bataille d'Hastings (1066)

La bataille d'Hastings (1066)

La bataille se termina par la victoire de l'armée normande de Guillaume le Conquérant sur les Anglais.

Histoire

Mots clés

bataille de Hastings, Hastins, Guillaume le Conquérant, bataille, guerre, Harold II, armée anglaise, armée normande, archers, cavalerie, Colline de Senlac, Moyen-Âge, infanterie, attaque, histoire

Extras similaires

Scènes

Hastins

  • Armée anglaise
  • Armée normande

Armée anglaise

  • Harold II
  • Paroi de protection anglo-saxonne
  • Housecarl anglais
  • Infanterie anglaise
  • Colline de Senlac

Armée normande

  • Archers normands
  • Infanterie normande
  • Cavalerie normande
  • Guillaume le Conquérant

Déroulement de la bataille

Narration

1ere étape

Le roi anglo-saxon Harold II rangea son armée près d'Hastings, sur la colline de Senlac. Son infanterie et sa cavalerie à terre formèrent une paroi de protection de 600 à 800 mètres de long. Les lignes protégées par les boucliers ressemblaient à une « forteresse de bataille ». Le duc normand, Guillaume le Conquérant, voulait devenir roi d'Angleterre, il plaça donc ses soldats aguerris sur le champ situé devant la colline.

2e étape

La bataille débuta avec un tir de flèche de l'armée de Guillaume sur les Anglais. Avec leurs boucliers, les Anglais bloquèrent la pluie de flèchent et maintinrent leur position. Ensuite, les archers normands et l'infanterie chargea l'infanterie anglaise mais sans pouvoir faire d'avancée significative. L'infanterie normande commença à se retirer car la bataille paraissait sans espoir. Les pertes anglaises étaient minimes.

3e étape

Ensuite, la cavalerie placée en première ligne continua d'attaquer divisée en trois groupes. Au centre était située la cavalerie dirigée par Guillaume lui-même, sur sa gauche il y avait les Bretons et sur sa droite des cavaliers de Boulogne et de Flandre. Bien que la cavalerie de Guillaume chargeât vers la colline de manière courageuse, toutes les attaques échouèrent. Contrairement à la plupart des batailles de l'époque, celle-ci était extrêmement longue. Les deux côtés subirent de faibles pertes, et les victimes se rencontraient en faible nombre des deux côtés.

4e étape

Guillaume déploya une tactique des plus communes, mais qui était difficile à mettre en œuvre. Une partie de sa cavalerie simula une fuite. Cependant, les Anglais seulement commencèrent à poursuivre les Normands après leur seconde retraite. Les Normands encerclèrent et fauchèrent chaque chevaliers Anglais qui n'étaient pas en formation. Harold ordonna à ses soldats de serrer leurs boucliers afin de former un nouveau mur, mais cette fois, la pluie de flèches normande s'avéra efficace (le roi fut également blessé). La cavalerie de Guillaume déborda le mur affaibli et un terrible massacre s'ensuivit.

Extras similaires

Bataille de Muhi (le 11 et 12 avril 1241)

La défaite dévastatrice des Hongrois dans la bataille contre les Mongols fut le résultat de nombreuses mauvaises décisions.

La bataille de Varna (1444)

Ladislas, roi de Hongrie est mort lors de la bataille de Varna perdue contre les Ottomans.

La bataille de Zama (202 avant J.C.)

L'armée romaine de Scipion battit l'armée punique d'Hannibal lors de la bataille qui se déroula lors de la seconde guerre punique en Afrique.

La tour de Londres (XVIe siècle)

L'histoire passionnante de ce château historique se déroule sur quasiment mille ans.

Chevalier médiéval

Les chevaliers médiévaux étaient des vassaux de seigneurs féodaux et combattaient à cheval lors des batailles.

Le siège de Belgrade (4 au 22 juillet 1456)

Ce fut une bataille majeure des guerres ottomano-hongroises du XVe siècle. Sa mémoire est préservée par les cloches de midi qui sonnent encore chaque jour...

Topographie historique (batailles, histoire universelle)

Situe les endroits des grandes batailles de l'histoire sur une carte vierge.

La bataille de Lépante (1571)

La flotte ottomane a subi une défaite catastrophique contre la flotte de la Sainte Ligue.

La Bataille de Trafalgar (1805)

La Flotte Royale britannique dirigée par l'Amiral Lord Nelson a battu les flottes espagnoles et françaises combinées lors de la bataille navale qui s'est...

La bataille du Jutland (1916)

La bataille navale qui vit s'opposer la marine britannique à la marine allemande fut la plus grande bataille navale de la Première Guerre Mondiale.

Le Stoïque Soldat de plomb

Le personnage légendaire d'Andersen prend vie dans un diorama.

Les tactiques des envahisseurs hongrois (IXe et Xe siècles)

Les tactiques de la cavalerie légère hongroise incluaient la feinte de retraite et la tentation faite à leurs ennemis de casser leurs rangs, après quoi ils...

Les Templiers (XIIe siècle)

L'un des ordres religieux militaires les plus importants, formé à l'époque des croisades.

Added to your cart.